France

UK
TERMINOLOGIE TYPOLOGIQUE DE LA CROIX
D'après l'étude de Léo BARBE (Bulletin de la Fédération Archéologique de l'Hérault 1979)

II - PREMIERES EVOLUTIONS SYMBOLIQUES

Bien que pratiquement contemporains des précédents, les types envisagés ci-dessous ne sont plus la simple figuration graphique d'un instrument de supplice même si ce dernier n'est figuré qu'en tant que symbole de victoire du mort. Le dessin en est, bien que sans intention ornementale ou artistique, déjà plus complexe de même que la signification; ils proviennent d'autre part de symboles antérieurs.

CROIX MONOGRAMMATIQUE : c'est la terminologie qui nous a paru la plus fréquente, et donc à retenir. Mais on dit également: croix monogrammée croix constantinienne et monogramme cruciforme. Ce dernier terme laisse entendre que d'aucuns pourraient considérer ce type comme un monogramme et non une croix; mais J.B. de Rossi a bien fourni la preuve qu'il était considéré en son temps comme une figuration de la croix.
Nous croyons en avoir trouvé d'autres, tout d'abord, dans la figuration d'une croix monogrammatique très particulière du cimetière de Domitille à Rome, basée cette fois, non plus sur le chrisme, mais sur la croix en tau et également dans une monnaie lombarde où une croix monogrammatique est figurée sur un piédestal, ce qui l'assimile totalement à une croix monumentale. Nous pouvons donc poser la définition que la croix monogrammatique est une combinaison graphique où la croix, latine surtout, grecque parfois et éventuellement en tau, occupe une place prépondérante, avec le chrisme qui se réduit à la seule boucle de la lettre P, ou à celle du R qui correspond au chrisme latinisé. Cette boucle peut être figurée à droite comme à gauche de la branche supérieure de la croix, voire même à la fois à droite et à gauche sur des types tardifs dans une intention, bien sûr, purement décorative.
CROIX ANSÉE : ansata des anciens, c'est-à-dire avec une anse. Il s'agit, en effet, d'une croix en tau sur la branche horizontale de laquelle repose, dans l'axe de la branche verticale, un disque parfois ovalaire comme un anneau de suspension. Il est hasardeux d'essayer de préciser le sens symbolique, certainement complexe, dé ce type de croix. Certains y voient une croix en tau surmontée d'une couronne triomphale pour d'autres, c'est une croix anthropomorphe, pour d'autres encore, c'est un emprunt au symbole égyptien identique, ânk, en raison de son sens: la vie qui vient, ou, les millions d'années de vie, ce qui cadre bien avec le sens symbolique de la croix, mais ce peut être aussi en raison de sa ressemblance avec la croix monogrammatique très fréquente déjà en Egypte.
CROIX ÉCOTÉE : c'est une croix constituée de troncs d'arbres bruts, non transformés en madriers et simplement ébranchés. C'est bien intentionnellement que l'on a figuré et rappelé de la sorte la conjonction symbolique de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, de l'arbre de vie et de l'arbre de la croix, le même mot, pour les Juifs, signifiant à la fois l'arbre et la croix.

A partir de la période que l'on appelle « la Paix de l'Eglise », on assiste à un développement considérable de l'usage et de la figuration du symbole de la croix qui peut désormais apparaître au grand jour sans danger et sans camouflage. Après l'invention de la vraie croix, c'est d'une explosion qu'il faut parler dans ce développement, et le symbole, jusque là timide phylactère, sommairement gravé ou peint sur quelques sépultures, va subir des transformations considérables, formelles, décoratives et fonctionnelles, pour s'adapter à ce que l'on appelle « le triomphe de l'Eglise » et devenir son emblème.

Dans les chapitres suivants, nous allons donc envisager les nombreuses typologies qui résultent d'une part des modifications de la forme, d'autre part des modifications dues aux nombreux usages particuliers auxquels elle sera maintenant attachée.


III - PREMIERES MODIFICATIONS FORMELLES
IV - TERMINOLOGIE DE DIFFERENTES TYPES DE CROIX EN FONCTION DE L'USAGE
V - TYPOLOGIE DES CROIX EMBLEMES D'ORDRE RELIGIEUX ET D'HERESIES
Edition : © SD 2012 with Dreamweaver 8