France

UK
LE LAURAGAIS 1900
SALLES/L'HERS
Accueil

A l'aube du 21°siécle, je vous propose un dernier regard sur quelques villages du Lauragais au début du 20°siécle, à travers quelques vielles cartes postales et l'histoire de l'époque...

SALLES/L'HERS en 1900
893 habitants - Chef lieu de canton, Arrondissement de Castelnaudary (Aude).
Altitude 261 métres.
Postes-Télégraphe-Téléphone.
Station de tramway à vapeur de l'Aude, ligne de Castelnaudary à Belpech.
HAMEAUX EN DEPENDANT : La Vaquerie - Malvezy le Haut - Malvezy le Bas - La Fourre - Calmet.
DISTANCES : De Castelnaudary 18 kilométres.
FOIRES : Le premier Mardi de chaque mois.
MARCHE : Tous les Mardi.
FETE LOCALE : 21 Septembre.

Salles 1
La petite ville de Salles/l'Hers en Lauragais, est située sur un petit plateau contourné au nord et à l'Est par deux riviéres : le Petit Hers et l'Hers Mort, qui ont leur confluent sous la ville même. Ces deux cours d'eau forment la limite du massif de la Piége et le commencement des coteaux de la Haute-Garonne.
 
Le séjour à Salles aux rues droites larges et propres, est des plus agréables.
Salles 2
Salles 3

L'Eglise : superbe édifice de style ogival, aux élégants nervures entrecroisées; clefs de voûte avec blasons sculptés. Porte d'entrée moulurée.

 

 

 

Large promenade ombragée.

Salles 4
Salles 5

 

 

 

La Gendarmerie.
(Carte postée le 5 janvier 1912 dans le tramway des collines Castelnaudary - Belpech)

La gare de Salles placée au pied du plateau, prés de l'avenue de Castelnaudary.
La petite ligne à voie étroite reliait Castelnaudary à Belpech en 2h 42 pour un trajet de 41 kilométres.
Son exploitation fût abandonnée en 1933 à cause de la concurrence de la route mais également en raison de divers accidents.

Salles 6
Salles 7

 

 

 

Le Marché du Mardi.

 

 

 

La grande Halle couverte, avec les anciennes mesures en pierre.

Salles 8
Salles 9
L'ancien Chateau-Fort se dresse à l'angle Nord-Est de la ville. Magnifique construction du XII°siécle, entourée d'un grand parc, restauré et transformé au XVI°siécle. Il reste de la construction primitive une grande et belle tour, au Nord, bâtie en petit appareil et qui a été abaissée de prés de trois métres. Aux pieds de la tour traces des fossés. Ce chateau est la propriété de M. Roques.
Le dernier seigneur de Salles fut Charles de Roquefort, également Seigneur de Marquein, décédé au chateau de Marquein en 1797.

La jolie petite plaine s'étendant à ses pieds, les collines boisées et bien cultivées qui l'entourent, les bords ombreux des riviéres, les deux avenues de Castelnaudary et de Villefranche avec leurs belles lignes de platanes, et la facilité des moyens de transport, font de Salles/l'Hers une résidence charmante.
Son développement et sa prospérité sont dus : à la fertilité de son territoire, au labeur de ses habitants, à son marché hebdomadaire et à ses grandes foires mensuelles qui deviennent de plus en plus importants.
Produits : Céréales, fourrages, volailles, oeufs, gibier, bétail, salé etc...
Bons Hotels et Cafés.
L'ancien bourg, appelé Ville-Longue, qui comptait 3000 habitants, était bâti sur la rive droite de l'Hers.
Il fût entiérement détruit et reconstruit peu à peu sur l'emplacement actuel rive gauche.

(D'aprés texte d'époque des Editions Palau Fréres)
Retour
Edition : © SD 2012 with Dreamweaver 8