France

UK
LE LAURAGAIS 1900
PAYRA/L'HERS
Accueil

A l'aube du 21°siécle, je vous propose un dernier regard sur quelques villages du Lauragais au début du 20°siécle, à travers quelques vielles cartes postales et l'histoire de l'époque...

PAYRA (375 habitants). Canton de Salles-sur-niers, Arrondissement de Castelnaudary (Aude).
Altitude : 235 mètres.
MOYENS DE TRANSPORTS : Station des Tramways à vapeur de l'Aude, ligne de Castelnaudary à Belpech. -
HAMEAUX EN DÉPENDANT : Barthez. - Le Buc. -
DISTANCES : de Salles-sur-l'Hers, 7 kil. - de Castelnaudary, 13 kil.
FÊTE LOCALE : 15 Août.

Payra 1
L'avenue de Belpech, en avant du village, bordée de magnifiques platanes, forme une agréable promenade.
 

L'origine de Payra remonte au IXe siècle. C'était un château-fort avec église et couvent, entourés de murs et de fossés. Il dominait le vieux bourg qui s'étendait alors sur l'emplacement du parc actuel.
Le Château fut remanié vers la fin du XVIe siècle par Marguerite de première femme d'Henri IV, qui en fit une superbe résidence et un rendez-vous de chasse.
Les environs de l'Eglise et du Chalet. sont encore désignés : " Le quartier de la Reine", on voit prés le village, "le petit et le grand champ de la Reine".

Payra 2

PAYRA est situé sur le versant méridional d'une colline du massif de la Piège, dans le Lauragais, au milieu de bosquets et de grands arbres d'un effet des plus pittoresques. - Son territoire fertile est couvert de nombreux domaines constituant un imporant centre agricole.
Produits : Céréales, fourrages, bois de chauffage.
La Seigneurie de Payra appartenait, à cette époque, la Maison de Marion qui portait : "d'azur à une mer agitée d'argent sur laquelle "est un dauphin nageant de sinople, charge d'un chef de gueules à "une étoile d'argent".
Raymond de Marion avait été fermier général (1558-1562, de Catherine de Médicis, comtesse du Lauragais, mère de Marguerite de Valois.
Jacques de Marion était, en 1584 gouverneur de Montréal pour le service du roi de Navarre (Henri IV). En 1592, cette seigneurie passa, par alliance, dans la Maison de Capriol.
Le Château de Payra et les terres en dépendant sont aujourd'hui possédés par Mr le vicomte Achille d'Exea, par suite du mariage, en 1839, d'un de ses aïeux, avec Mademoiselle de Capriol, dernière héritière dut nom.
Le Château, restauré avec goût, est bien conservé. Magnifique façade Renaissance précédée d'une terrasse, d'un Jardin et d'un parc ombreux. Échauguette à l'angle nord-ouest, mouluré, la base. A l'intérieur : Belles salles avec cheminées monumentale, large escalier en pierre surmonte d'un dôme; oratoire voûté, aux fines nervures ogivales sculptées. Dans la cour : ancienne tour : ancienne tour de défense servant de pigeonnier; le rez-de-chaussée formait corps de garde.
L'Eglise transformée a différentes époques avait primitivement une absideet deux absidioles. Le clocher s'élevait à l'angle nord-ouest;on y voit les traces d'une ancienne porte. Restes d'une rosace au mur de l'Ouest sous le clocher actuel. Il reste de l'Eglise primitive l'absidiole de gauche et la Porte d'entrée romane, merveilleusement sculptée, de style le plus pur, d'un grand intérêt archéologique. En 1119 l' Église de Payra appartenait à l'Abbaye d Alet. En 1668, l' Évêque d' Alet percevait des revenus dîmaires à Payra. -
Le Couvent est occupé par le Presbytère. Le Portail d'entrée de l'enceinte est visible aux anciens murs du Nord. - La Fontaine, près la Mairie et l'École, se trouve sur l'emplacement des anciens fossés.

(D'aprés texte d'époque des Editions Palau Fréres)
Retour
Edition : © SD 2012 with Dreamweaver 8