France

UK
LE LAURAGAIS 1900
MAS STE PUELLES
Accueil

A l'aube du 21°siécle, je vous propose un dernier regard sur quelques villages du Lauragais au début du 20°siécle, à travers quelques vielles cartes postales et l'histoire de l'époque...

MAS-SAINTES-PUELLES en 1900
1025 habitants - Canton et arrondissement de Castelnaudary (Aude).
Altitude 190 métres.
Postes-Télégraphe-Téléphone.
HAMEAUX EN DEPENDANT : Fort - Laurent (Mr Daguet) - Planque - La Prade (Mr de Belloc) - Garrigue - La Chamoise (Mme Dat) - Les Douanes (Mr Mas de Latrie) - Ferrabouc (Mr Perronnet) - Guillermis (Mr de Capella) - La Trille (Mr Pujol) - Le Ferratier.
DISTANCES : De Castelnaudary 7 kilométres.
FETE LOCALE : 14 Octobre.

Mas 1

Importante localité du Lauragais, Mas Saintes Puelles est situé sur les premiers contreforts du massif de la Piége, à l'extrémité de la plaine fertile de Castelnaudary, dans le bassin du Fresquel et du Tréboul.
Ruines d'une grande église et d'un couvent , fondé vers 1285 par les moines de l'ordre de Saint-Augustin.
Le canal du midi passe à 1500m du village.

 

L'église paroissiale au magnifique portail ogival sculté, était possédée en 1311 par l'Abbaye de Lagrasse. L'Evêché de St Papoul percevait une partie de la dîme.
Il existe aussi quatre moulins à farine actionnés par le vent.

Mas 2
Mas 3

La Mairie et la Grand'Rue vers 1920.

Centre agricole actif et prospère. Céréales et fourrages en abondance.
Les riches et nombreuses carriéres de gypse qui se trouvent sur son territoire alimentent une usine à chaux et quatre moulins à plâtre mus par le vent.
L'industrie du plâtre et de la chaux, de qualité supérieure, occupe un assez grand nombre d'ouvriers et contribue à la richesse du pays.

Mas 4
Mas 5

La gare de la ligne des chemins de fer du Midi de Bordeaux à Cette.
Inaugurée en 1853, elle connait un important trafic grâce à l'industrie plâtriére.


HISTOIRE : Mas-Saintes-Puelles ( Mansum Sanctarum Puellarum) doit son surnom aux "Saintes Puelles", filles du roi de Huesca, qui furent martyrisées au IIIe siécle et dont les reliques apportées au Mas, sont un but de pèlerinage.
C'était autrefois une Ville forte, assez considérable, donnée en 960 par Hugues, évêque de Toulouse, à sa cathédrale.
Elle fût détruite au XIIIe siècle lors de la guerre des Albigeois.
Réédifiée en partie, elle retrouva son ancienne prospérité : En 1327, les habitants offrirent 2000 livres Tournois pour être distraits du baillage de Laurac et avoir permission de tenir des marchés et foires.
Mais en 1355, les Anglais, commandés par le prince de Galles, pillèrent et brûlèrent Mas-Saintes-Puelles.
Grâce aux privilèges accordés en 1356 par le comte d'Armagnac, confirmés par le roi, la ville fût rétablie et entourée de fortifications.
De 1573 jusqu'en 1586, Mas-Saintes-Puelles fût plusieurs fois prise et reprise par les religionnaires et par les ligueurs.
Brûlée et rasée en 1622, elle fût reconstruite par ses laborieux habitants et redevint prospère.


(D'aprés texte d'époque des Editions Palau Fréres)
Retour
Edition : © SD 2012 with Dreamweaver 8