France

UK
LE LAURAGAIS 1900
LAURAC LE GRAND
Accueil

A l'aube du 21°siécle, je vous propose un dernier regard sur quelques villages du Lauragais au début du 20°siécle, à travers quelques vielles cartes postales et l'histoire de l'époque...

LAURAC LE GRAND en 1900
389 habitants. Canton de Fanjeaux Arrondissement de Carcassonne (Aude).
Altitude 310 mètres.
FOIRE : 7 Août - 11 Novembre.
FÊTE LOCALE : le 10 Août.
MOYENS DE TRANSPORT : Chemin de Fer du Midi, ligne de Cette à Bordeaux, gare de Pexiora à 8 kilomètres.

Laurac 1

LAURAC s'élève en amphithéâtre sur une colline du Lauragais, touchant aux premiers contreforts de La Piège, à la limite de la vaste plaine de Castelnaudary.
Produits : Céréales, fourrages, vin.
Élevage de troupeaux.

 

La Mare - Ancien fossés.

Laurac 2
Laurac 3

Entrée du vieux village.
L'Église, qui domine, le village, est un vaste édifice d'origine romane, précédé d'un porche. Jolies sculptures au portail d'entrée. Plafond en bois remarquable. Nombreux tableaux en bois sculpté parmi lesquels on remarque une Piéta, véritable oeuvre d'art. Magnifique autel en marbre de Carrare. Deux anges, en marbre de Carrare, de grande valeur artistique. Meubles anciens.

Reste des anciennes fortifications de l'ancien château.

Laurac 4

HISTOIRE : L'origine de Laurac-le-Grand, ancienne judicature royale de la sénéchaussée de Toulouse, est antérieure au Xe siècle. C'était un important château-fort qui fut longtemps la capitale du Lauragais auquel il a donné son nom. On y remarque encore des restes des anciennes fortifications qui témoignent du soin apporté à leur construction.
Après avoir appartenu aux Comtes de Carcassonne, le château de Laurac et le Lauragais passèrent dans la possession de Guillaume IV, Comte de Toulouse, qui, en 1071, les donna en fief au Comte de Barcelone.
En 1179, le roi d'Aragon donna à Roger, vicomte de Béziers, le château de Laurac et le Lauragais.
En 1211, Simon de Montfort s'empara du château de Laurac et en dépouilla le seigneur du lieu, nommé Aymeri.
De 1226 à 1238, Bernard-Othon était seigneur de Laurac. En 1233, il releva les murs d'enceinte et compléta les fortifications.
En 1213, le comte Raymond, de Toulouse, remit entre les mains du Roi le château de Laurac où se trouvaient des prisonniers.
Le Lauragais fut érigé en comté en 1478 et donné en échange à Bertrand de La Tour.
Catherine de Médicis devint, dans la suite, comtesse du Lauragais.
Du Plateau de Saint-Laurent, dominant Laurac, à l'endroit même où l'état-major a établi un centre de triangulation (Alt. 412 m.), on découvre un merveilleux panorama embrassant huit départements.


(D'aprés texte d'époque des Editions Palau Fréres)
Retour
Edition : © SD 2012 with Dreamweaver 8