Itinéraire1

Avignonet-
Montferrand-
Baraigne

Itinéraire randonneur
Aller 1h55

Dénivelé
cumulé :
+72m -24m

7,6 km
Difficultée moyenne


Parking devant le terrain de camping le long du canal à 100 m de l'écluse. Départ le long du canal. Ce chemin large est bordé de grands arbres en majorité des frênes avec quelques ormes dépérissant atteints de graphiose (maladie dont l'agent est un champignon). Cette rive est moins fréquentée que l'autre qui est bitumée et relie Avignonet à Toulouse, permettant une circulation facile aux cyclistes.
La berge du canal s'est effondrée par endroits et ceux-ci sont délimités et contournés par un ruban plastique.

  • 1,8 km - Le chemin se termine sur une petite route. A droite un platane imposant attire l'attention car son diamètre approche 1,5 mètre. Traverser le canal et tourner à droite sur le chemin qui est presque au niveau de l'eau. Profiter de ce répit car cette partie du circuit est pratiquement le seul endroit plat (la pente de 1% du canal étant pratiquement inexistante).
  • 2,3 km - Aire de service de Port Lauragais. A cet endroit, si l'histoire du canal vous intéresse, vous pourrez trouver au retour, la documentation s'y rapportant ainsi qu'un diaporama.
  • 2,6 km - Passage sous l'autoroute. Juste après le pont sur la gauche ce terrain humide a permis la prolifération de la prêle, cette plante très ancienne, de la même époque que les dinosaures. Sur l'eau ou sur les berges, des couples de canards "col vert" et plus loin, souvent seul un cygne.
  • 2,9 km - Passage sous la voie ferrée. Ce pont est un ouvrage d'art (pierres taillées et voûtes). Plus loin sur l'autre rive, un muret de pierre surplombe les vannes qui permettent l'irrigation des cultures. Vue en perspective du canal sur lequel se penchent les platanes. Cet endroit est agréable en été car très ombragé.
  • 4,0 km - Ecluse de l'Océan. Point d'observation qui permet de comprendre le passage des bateaux entre les différents niveaux de l'eau. Traverser le pont et longer le canal sur 1 km.
  • 5 km - Tourner à droite passer sous le pont du chemin de fer et encore à au bout du chemin.
  • 5,6 km - Tourner à gauche traverser l'autoroute.
  • 5,9 km - Tourner à gauche sur le chemin qui mène aux crêtes.
  • 6,2 km - On passe devant une ancienne propriété agricole "Mandore" qui sert maintenant de dépôt pour le matériel.
  • 6,4 km - Tourner à gauche à cet endroit, scabieuses cupidones côtoient l'herbe au bitume ainsi que la lavande.
  • 6,9 km - Un panneau indicateur vous confirme qu'il faut suivre tout droit.
  • 7,2 km - A gauche, taillis de chênes pubescents puis quelques gros chênes verts précédés de genêts. De cet endroit on aperçoit à droite le village de Baraigne. Plus à droite le château privé, restauré par le propriétaire (visite possible l'été sur RDV). A gauche sur la colline, un moulin.
  • 7,8 km - Jonction avec la route.

Proposition pour de retour
(si vous devez rejoindre un véhicule):
Randonneur, reprendre le circuit en sens inverse ou rejoindre en haut de Baraigne la D917, tourner à droite, puis "Bellevue" et le canal.


Edition :